Racer Baskets Homme NEO ADIDAS Chaussures Swift 4p8txqwx5 Racer Baskets Homme NEO ADIDAS Chaussures Swift 4p8txqwx5 Racer Baskets Homme NEO ADIDAS Chaussures Swift 4p8txqwx5 Racer Baskets Homme NEO ADIDAS Chaussures Swift 4p8txqwx5

UNIDAYS -10% uniquement pour les étudiants - Cliquez sur le bandeau pour en profiter

ODR Produits sponsorisés similaires à cet articleProduits mis en avant par les partenaires de CdiscountFermer ‹›

Besoin d'aide ? Un spécialiste répond à toutes vos questions

Descriptif : ADIDAS NEO Baskets Swift Racer Chaussures Homme

Haut de page ▲

UNIDAYS -10% uniquement pour les étudiants - Cliquez sur le bandeau pour en profiter Baskets de coloris grises, tige en mesh bicolore avec talon en mesh resserré, semelle intermédiaire Cloudfoam pour un confort durable et un amorti tout en légèreté, semelle extérieure en caoutchouc, fermeture par lacet.

PUBLICITÉ
Informations générales sur le produit
Marque ADIDAS ORIGINALS

Nom du produit ADIDAS NEO Baskets Swift Racer Chaussures Homme

Catégorie BASKET

Général
Type de Produit Baskets

Modèle Swift Racer

Style Sportswear

Vintage Non

Plus produit Un look ultra-dynamique. D'inspiration running, cette chaussure allie élégance et légèreté. Elle pré

sente une tige en mesh bicolore et 3 bandes soudées. Dotée de l’amorti cloudfoam, elle garantit un c

onfort durable

Composition
Dessus / Tige Synthétique

Composition Mesh bicolore avec talon en mesh resserré

Doublure Textile

Semelle intermédiaire Cloudfoam pour un confort durable et un amorti tout en légèreté

Semelle extérieure Caoutchouc

Forme
Type de talon Plat

Bout Arrondi

Hauteur de tige Basse

Entre-doigts Non

Caractéristiques
Couleur(s) Gris

Finitions 3 bandes soudées sans couture

Système de fermeture Lacets

 

Racer Baskets Homme NEO ADIDAS Chaussures Swift 4p8txqwx5

Les accueillantes d'enfants indépendantes vont voir leur statut évoluer dès 2018: quels seront les changements?

RTL Vidéos - Les news en vidéo

Ad replacement
femmes Chaussures Escarpins haut Talon rose cuir AqOWFZHO7

Alda Greoli (cdH) était l’invitée de Pascal Vrebos ce dimanche sur RTL TVI et Bel RTL. Interpellée par une auditrice sur le statut des accueillantes d'enfants, la ministre de l’Enfance a annoncé plusieurs changements qui interviendront dans le courant de l'année 2018.

Suite à la crise politique francophone déclenchée par le président du cdH Benoît Lutgen, les accueillantes d'enfants se sont manifestées devant le siège du parti à Bruxelles, en juillet dernier, craignant que le dossier de leur statut soit à nouveau retardé. 

Actuellement, les accueillantes d'enfants conventionnées par l'ONE (Office national de l'enfance) ont le droit d'accueillir des enfants de 0 à 6 ans. Celles-ci sont rémunérées à la prestation et n'ont pas de revenu fixe. Leur situation étant quelque peu précaire, elles sont ainsi nombreuses à réclamer un statut de salarié.

La ministre de l’Enfance, Alda Greoli (cdH), a toutefois annoncé ce dimanche sur Bel RTL que la situation allait évoluer. 

"Sur les 2500 personnes demandeuses d’un statut, 400 pourront l'obtenir en 2018. Aujourd’hui, ces femmes accueillent tous les jours entre deux et quatre enfants. Pour cela, elles reçoivent juste un défraiement. Sur les 15 dernières années, un certain nombre d’avancées ont été faites en matière d’indemnisation du chômage mais elles n’ont pas de statut réel, social complet", a-t-elle expliqué. "Cela provoque un handicap par rapport à la pension et aux soins de santé. Du handicap aussi dans des situations familiales. On n’ose pas à un moment donné se séparer d’un conjoint car on se retrouve sans rien."


"Offrir le statut de salarié à 2500 personnes"

Ce dossier, sur la table depuis 30 ans, devrait donc à présent connaître une avancée considérable. ADIDAS Racer Chaussures Swift Homme NEO Baskets "Pour ne pas fragiliser les accueillantes d'enfants, j’ai également négocié avec le Fédéral que la taxation et que les cotisations sociales ne les pénalisent pas. Deuxièmement, nous avons fait une plateforme où on a négocié avec les employeurs et les syndicats du secteur pour arriver à un statut."

Alda Greoli précise par ailleurs que samedi, lors d'une assemblée de la CNE (Centrale nationale des employés), un accord est intervenu sur le modèle proposé. "On avance pas à pas et on espère que dans les prochains mois, 400 accueillantes d'enfants puissent obtenir un statut. Elles devront avoir cinq ans d’expérience. Les nouvelles qui s’installent comme nouvelles accueillantes rentreront aussi, si elles sont puéricultrices, dans le nouveau statut. On va comme ça sur quelques années faire passer les 2500 personnes sous le statut d’employé." 

Vos commentaires

 
 

Pour rendre votre visite plus agréable RTL.be utilise des cookies

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.En savoir plus